samedi 26 décembre 2015

Les Bits en Bronze Awards 2015

2015 s'achève, et pour sa première année d'existence, il ne sera pas dit que Johnny 16 bit n'a pas sa propre petite cérémonie de remise des prix.

Bon, évidemment, ça n'a pas grand sens de faire des awards de jeu rétro, mais vous aurez compris que c'est pour le principe de recauser un petit peu des jeux que j'aurais eu le plus de plaisir à découvrir, redécouvrir, ou tourner dans tous les sens pour la énième fois cette année.

Etant donné devant quoi je me serai grillé les pupilles, les catégories seront très arbitrairement les suivantes : Versus, Shoot them up, Beat them all.


Bit en Bronze, Catégorie Versus
Des jeux de versus fighting, je m'en serai enfilés des caisses, cette année, des plus mauvais aux meilleurs... 
Mais le jeu de compétition multijoueurs qui aura le plus fait couler la sueur et vibrer les cordes vocales, c'est Flying Power Disc. Un de mes trois jeux de l'année, forcé.

Simplissime. Mais quand on pense en avoir fait le tour... On en redécouvre une nouvelle couche!



Bit en Bronze, Catégorie Shoot

Des shoot them ups, je m'en serai bien goinfré aussi, et pour le coup que de la qualité! Quitte à surprendre, mon coup de coeur 2015 dans la catégorie n'est ni le plus beau, ni le plus chouette, ni le plus original; c'est un vieux coucou qui sent bon l'huile et la tôle. 
C'est Raiden, sur Megadrive. 
Il me faudra la HuCard, un de ces jours.

Vous avez assez joué aux Thunder Force et aux Soldiers. Reculez donc d'une case sur Raiden!



Bit en Bronze, Catégorie Beat Them All
Golden Bit en Bronze 2015

Pour finir, le gagnant de la catégorie Beat them all, et Golden Bit en Bronze 2015, c'est Sengoku Densyo
Un jeu qui m'a longtemps laissé sceptique, mais qui m'a littéralement hypnotisé cette année - à plus d'un titre, c'est la quintessence de SNK. Brutal, épique et passionnant, je ne peux que vous recommander de lui donner une nouvelle chance si vous n'êtes pas de cet avis.

Pendant des années je suis passé à côté de ce truc. Ca méritait des excuses.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire