dimanche 6 janvier 2019

Les Bits en Bronze Awards 2018

2018 est derrière nous, c'est l'heure du bilan - enfin, avec du retard.

Encore une année riche en shmups et en baston, histoire de confirmer que ce sont mes genre préférés. L'un dans l'autre, c'est encore la Neo Geo qui m'aura le plus accaparé en termes de temps et de pognon. J'ai revendu du dispensable pour acheter du... Dispensable mais plus rigolo. Et j'ai le sentiment d'avoir plus ou moins trouvé tout ce que je voulais/pouvais me procurer sur ce support. Mais comme je crois l'avoir déjà dit, ça vaut ce que ça vaut!
La Megadrive et la SFC auront aussi bien tourné; la PCE moins. Et sur ces consoles aussi, même s'il me reste des caisses de jeux à (re)découvrir, je dois dire que la frénésie s'est un peu calmée. Des achats compulsifs bien sûr j'en ai fait, mais... Il faut bien reconnaître que quel que soit le support, il y a moins de jeux qui ont déchaîné ma passion. Et du coup, ces awards des jeux qui m'ont le plus fait tripper cette année s'en ressentent.


Bit en Bronze, Catégorie Shoot

C'est symptomatique: le shmup que j'ai préféré jouer cette année, c'est la version la plus nase d'un jeu que j'ai depuis des années... et que j'ai déjà bit-en-bronzisé en 2015 sur Megadrive!



Raiden sur Super Famicom - hé oui, c'est bête, mais j'ai adoré le challenge de le 1-créditer en faisant un counter-stop à 9,999,999pts sur une exploitation de bug.


Bit en Bronze, Catégorie Versus
Golden Bit en Bronze 2018

Bien sûr, mon coup de coeur de l'année, c'est Fighter's History Dynamite.



Points communs avec Raiden: c'est un jeu que j'avais depuis des années, et qui m'a offert un challenge pour me motiver à jouer. C'est terrible, mais réussir à s'extraire des contraintes du quotidien pour jouer me demande de plus en plus ce genre de fièvre compétitrice - sinon, c'est simple je n'y arrive pas, ou trop peu.

Et la catégorie Beat Them Up alors?
Eh bien cette année, il n'y en aura pas! J'ai bien aimé Eightman, j'ai bien aimé Kamen Rider, mais de là à en faire des gorges chaudes, il y a un pas. Quant aux Final Fight et aux Streets of Rage que j'aurais tous ressortis cette année... Je dois dire que nostalgie mise à part, l'impact a vraiment pas été le même qu'à l'époque.

Deux jeux mis à l'honneur seulement cette année, et encore j'aurais pu n'en garder qu'un: je ne peux pas dire que l'année a été particulièrement faste donc. Ma résolution de gaming pour 2019 est donc simple: me trouver davantage de perles à doser!

jeudi 29 novembre 2018

Tournoi Windjammers - les 6 ans de Windjammers France

Dimanche dernier, le forum Windjammers France fêtait ses 6 ans avec une session anniversaire sur Fightcade.
Je ne suis pas membre de ce forum, mais un camarade (Zouzzz, la bise à lui) qui y est inscrit de longue date a envoyé une invite sur Neo Geo System. Du coup je me suis dit que ce serait l'occasion de m'essayer à ce jeu en ligne.
Aussi, après avoir installé la rom, me suis-je immédiatement fait karchériser le rectum par le sympathique mrblux. Lequel m'indiqua que le soir, en fait, il y avait tournoi!
Mazette - fallait que je m'inscrive.

L'occasion pour moi de découvrir le gestionnaire de tournoi en ligne Challonge.
Je sais pas ce que ça donne côté organisateur, mais côté utilisateur, franchement, c'est top: résumé des règles, apparition du match à disputer, mise à jour en temps réel de l'arborescence au fur et à mesure des inscriptions puis des résultats.

Le soir venu, je me logge et paf: le lounge de Windjammers est plein - le tournoi accueille 33 participants!

Je pioche l'espagnol _Maska_, futur finaliste et adversaire charmant au demeurant, mais qui m'aplatit comme une merde.
Au tour suivant, je me retrouve dans la ronde des perdants contre akamcfly et connais un sort guère plus glorieux.... et c'en fut fini de mon aventure dans ce tournoi, hihi!

Je vous montre une arborescence simplifiée (l'organigramme complet est visible ici)



Bilan des courses, ce fut bref mais sympathique - et surtout je trouve ça génial de voir ce genre de manifestation sur un jeu Neo Geo qui va sur ses 25 ans.
Si vous aimez ce jeu, sachez donc (si vous l'ignoriez), qu'on a la chance en France d'avoir une communauté large (et proche, en terme de ping c'est une autre avantage) et d'un super niveau. Windjammers fait en effet partie de ces jeux appartenant à un genre d'exception française, un peu comme Breakers': c'est chez nous qu'on trouve le plus grand nombre de joueurs actifs en ligne de ce jeu. Je ne sais pas si ce sont les meilleurs, mais en tout cas, ça joue à un sacré niveau, et je vais mettre du temps à cicatriser.

Le top 10 mondial sur Fightcade, en temps joué en ligne. Les 25 premiers sont au-delà des 100h.


En ce qui concerne la façon dont le jeu tourne sur Fightcade, c'est plutôt bon. Clairement, le ressenti est déroutant quand on est habitué à y jouer sur support original - il y a un décalage de perception/saisie des contrôles infime, mais qui sur ce jeu-là ne pardonne pas. C'est juste une affaire d'habitude, cependant, un peu comme jouer à une version patchée; une fois qu'on s'y est fait, je pense qu'il fait partie des jeux tout à fait jouables de façon équitable et agréable sur la plate-forme. Il ne tournerait de toutes façons pas avec autant de succès si ce n'était pas le cas!

Je vous remets le lien vers le forum de WJF; même si vous ne vous inscrivez pas, vous y trouverez des ressources intéressantes.