samedi 9 mai 2015

Le Sega Mega Drive Arcade Power Stick

Ce stick, j'en avais eu un à l'époque et j'en gardais un excellent souvenir.
Aussi, quand j'ai eu un peu de blé à consacrer à l'achat et que j'en ai vue passer une paire, j'ai cassé ma tirelire sans sourciller, trop content d'en trouver un lot à un tarif qui me paraissait "donné" pour un objet d'une qualité pareille.

L'objet: un Power Stick euro.

Et puis le paquet est arrivé.
Et là, consternation.
La coque, son poids, sa finition, son confort de prise en main, les boutons, les rapid fire indépendants pour chacun, tout était comme dans mon souvenir...
Tout sauf une chose.

LE STICK LUI-MÊME!!!

J'ai d'abord cru à un défaut - mais un défaut sur les deux sticks?
Et puis j'ai cherché sur le net et j'ai compris.

Certains savent déjà ce qui va suivre, pour les autres je la fais courte:
  • dans ma jeunesse, j'avais un stick japonais.
  • ceux que j'ai acheté sont des sticks euros
  • les sticks japonais sont trop de la balle; les sticks euros (ou US) sont de la cochonnerie.
Le dedans de l'objet. Oh ben... En voilà un étrange système directionnel...

De la cochonnerie, oui monsieur!
Un joystick, c'est une tige de métal qui, lorsqu'on l'incline va venir appuyer contre des interrupteurs (des "microswitches") - lesquels au passage font "clic" et contribuent (avec un ressort) à opposer un peu de résistance au mouvement et à faire revenir la tige dans sa position initiale. 

Par comparaison, un stick AES dont on voit bien ici les microswitches.

Les Power Stick occidentaux sont construits selon un autre principe: des connecteurs caoutchouteux de pads qui, au lieu d'être pressés par le pouce, vont l'être par une pièce plate au bout d'une tige.


Les contacteurs: une bête croix directionnelle.
 
Si ça ne vous parle pas, mettez un bouchon de bouteille de pinard sur la croix directionnelle de votre pad, et vous aurez le principe.

Le stick posé sur les contacteurs - poussez le à gauche, il appuiera sur le contacteur gauche.


Autant vous le dire tout de suite, les sensations ne sont pas du tout les mêmes.

Cerise moisie sur le gâteau puant, le "stick" en question est surmonté d'une boule d'une taille démesurée qui ne fait que rajouter au sentiment d'imprécision des commandes.
Ca, au moins, c'est facile à changer, il suffit de dévisser et remplacer.
Par contre, la tige reste un chouia trop haute, et ça, pas grand chose à y faire.

Le stick dévissé, la boule d'origine, et une boule 30mm standard.

A ce jour, je n'ai pas trouvé de solution à ma portée pour remplacer le système de contacteurs caoutchouteux par un vrai joystick. Au vu des tentatives effectuées, j'ai la triste impression que je ferais mieux de ne pas trop y compter, et de jouer mes shoot them ups au pad. Ces sticks à la con devront être cantonnés à l'arcade presse-bouton, genre Pit Fighter, Street Smart ou Double Dragon. Beuh.

Le stick surmonté d'une boule 30mm. Rien que l'apparence est déjà moins grotesque - mais ça reste pas la fête...

___________________________________________________________________________
En bref

STICK: merdique
BOUTONS: bien
ERGONOMIE/PRISE EN MAIN: moyen
OPTIONS: assez bien

AU FINAL
De mémoire, le japonais Power Stick japonais est un excellent produit.
D'expérience récente, le Power Stick euro/US n'en est pas un.

___________________________________________________________________________



A garder en tête, pour ce matériel, et pour tout achat de joystick en général:
  • le power stick japonais se reconnaît à son bouton start bleu/mauve, sa boule plus petite, son logo Mega Drive, son stick droit et légèrement plus court.
  • un stick n'est pas forcément un stick, toujours s'en assurer.
  • être d'autant plus méfiant si le matos n'est pas japonais.

1 commentaire:

  1. Merci pour l'avertissement !
    Par contre c'est la misère pour trouver un japonais.

    RépondreSupprimer